Dans le cadre du mois de la solidarité et de lutte contre l’exclusion, une forte délégation de la Fédération locale des personnes vivant avec un handicap, conduite par le vice-président Modibo DOUMBIA, a été reçue, ce jeudi 26 octobre 2023, par le président du Conseil de cercle de Kati, Mamadou TRAORE dit Zalé. La rencontre s’est déroulée dans les locaux du conseil de cercle.

L’objectif cette visite était de remercier le président du Conseil de cercle pour tout ce qu’il fait en faveur des personnes vivant avec le handicap, dans le cercle de Kati.
A l’entame de son propos, Modibo DOUMBIA, 1er vice-président de la Fédération locale des personnes vivant avec handicap, a expliqué que sa délégation était venue remercier le Président du Conseil de cercle de Kati. Il a affirmé que les personnes vivant avec le handicap avaient régulièrement bénéficié le soutien de Mamadou TRAORE dit Zalé depuis son arrivée à la tête du Conseil de cercle de Kati. Cette visite au président Mamadou TRAORE dit Zalé, selon Modibo DOUMBIA, est un signe de reconnaissance à l’endroit de celui-là qui a toujours répondu favorablement aux sollicitations des personnes vivant avec un handicap.
Selon le chef de la délégation de la Fédération, il n’est pas nécessaire de citer les actions de ce grand-Homme. Car, dit-il, il a tout fait pour les personnes vivant avec le handicap à Kati.
Modibo DOUMBIA a qualifié Mamadou TRAORE dit Zalé de samaritain en faveur des personnes vivant avec le handicap dans le cercle de Kati.
Enfin, au nom de la Fédération locale des personnes vivant avec le handicap, il a formulé des bénédictions pour Mamadou TRAORE dit Zalé qui est le partenaire fiable de la Fédération locale des personnes vivant avec le handicap.
Pour sa part, Mamadou TRAORE dit Zalé a fait savoir qu’il avait été surpris de cette initiative de la Fédération locale des personnes vivant avec le handicap à Kati, avant de manifester sa joie. Ensuite, il a affirmé que les personnes vivant avec le handicap méritaient plus que tout cela.
« Nous avons juste fait notre devoir. Ce sont ces gens qui nous avons élu à ce poste. Nous ne pouvons faire que jouer notre partition pour les soutenir physiquement et moralement. Qu’on soit handicap ou non handicap, nous sommes des Maliens tout court », a conclu Mamadou TRAORE dit Zalé.

Par SABA BALLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *