Le terrain de football de Daoudabougou (CV) a accueilli, le week-end dernier, le premier concert programmé dans le cadre du programme Voice to Represent (Voice2Rep). Un programme qui est mis en œuvre par Accountabilitylab avec le soutien de National Endowment for Democracy (NED). Au cours de ce concert, les 5 candidats ont presté devant un grand public. L’objectif était de sensibiliser la jeunesse à travers la musique consciente afin de contribuer à promouvoir les valeurs de civisme et de citoyenneté dans notre pays.

Le directeur des opérations de Accountability Lab, Souleymane BOUARE, s’est réjoui de constater que malgré une forte pluie la mobilisation était au rendez-vous. Selon lui, la cible a été atteinte si bien que la communauté de Daoudabougou et environnante est sortie massivement pour répondre à l’appel et écouter le message des artistes.
« Il s’agissait pour nous de faire prester les 5 candidats devant un public connaisseur de musique pour apprécier le talent des jeunes artistes engagés. Des artistes qui ont presté des chansons de sensibilisation sur les questions de démocratie ; d’élection libre, transparente et crédible ; des questions d’engagement citoyen…», a expliqué M. BOUARE.
Il a fait savoir qu’à côté des artistes lauréats, une trentaine d’artistes se sont succédé au podium pour faire des prestations devant un public très enthousiaste.
L’objectif du programme Voice2Rep est de contribuer à identifier, à soutenir et à mettre en relation des jeunes chanteurs/euses talentueux afin d’accroître la sensibilisation civique par le biais de la musique et de plaider pour une plus grande responsabilité, égalité et démocratie au Mali.
Aussi, il s’agit de renforcer les capacités des 5 candidats sur les aspects théoriques, pratiques et techniques de la musique ; leur donner des notions sur la redevabilité, la gouvernance et les règles de la démocratie, du marketing artistique et les droits de la musique et des auteurs et faire accompagner les 5 candidats par deux mentors pendant un mois. De même, le programme a permis de produire 5 chansons et 3 clips par les lauréats sur les thèmes de la redevabilité, de la gouvernance, de la transition, de la démocratie et des élections.
En effet, le programme Voice2Rep et Accountability Film School Fellowship sont tous des opportunités d’apprentissage immersifs qui permettent à des réseaux d’artistes, de musiciens, de cinéastes et d’autres personnes créatives d’incorporer dans leur travail une narration socialement consciente, la redevabilité, l’intégrité et la citoyenneté active.
Ainsi, le programme Voice to Represent (Voice2Rep) vise à créer une plateforme pour la production de musique créative et à engager les jeunes dans des conversations sur la redevabilité sociale.
Ce programme de concours de musique recherche des artistes de musique underground. Il a déjà eu un impact plus important au Nigeria, au Liberia et au Zimbabwe.
C’est pourquoi les initiateurs du programme Voice2Rep estiment qu’il est important de fournir aux étoiles montantes une plateforme pour faire entendre leur voix, entrer en contact avec des leaders de l’industrie musicale socialement conscients, et acquérir les compétences dont ils ont besoin pour façonner l’avenir du pays par la musique.
Pour contribuer à la réussite de cette transition malienne, Accountabilitylab Mali veut toucher de nombreux jeunes maliens à travers un style de musique engagée et imposer ce style qui tend à disparaître.
« Nous sommes convaincus que cette nouvelle direction que nous prenons nous permettra d’impacter et de changer la norme pour un nombre encore plus grand de citoyens actifs à travers des concerts, des débats dans les universités et des publications à travers nos plateformes et les médias sociaux », a souligné la directrice pays de Accountabilitulab.

PAR MODIBO KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *