l’occasion de la journée internationaledes journalistes sportifs, célébrée chaque 2 juillet, le président Oumar Baba Traoré, de l’Association des journalistes sportifs maliens s’est prononcé sur certaines difficultés auxquelles
la presse sportive est confrontée.
À travers une interview avec studio Tamani, le président Oumar Baba TRAORE a indiqué que l’association des journalistes sportifs maliens se portait mieux aujourd’hui.
Avec 378 membres au niveau de l’association, chacun travaillant dans différentes catégories de médias, M. TRAORE a rassuré que la presse sportive est en train de donner assez de visibilité à la pratique sportive. Toutefois, il souligne que l’Association a des difficultés bien connues. Il s’agit du manque
de formation des journalistes et le fonctionnement de leur siège qui nécessite un certain nombre d’appui.
Ce n’est pas la première fois que l’Association des journalistes sportifs dévoile les difficultés dans le travail des reporteurs sportifs. Il y a deux ans de cela (en juin 2022) elle a dénoncé au cours d’une conférence de presse, la difficulté d’accès des journalistes au Stade du 26 mars. Or, selon Oumar Baba, les médias
étrangers avaient ce privilège et bien autres que les médias locaux.
Pour se faire entendre et respecter, les journalistes avaient même envisagé de boycotter la couverture médiatique du match. Pire, ils avaient également
demandé des sanctions à l’encontre des organisateurs.

PAR AMINA SISSOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *