Une opération spéciale des Forces armées maliennes vient de neutraliser le terroriste Alkalifa Sawri entre Douetire et Acharane, dans la Région de Tombouctou. Ce criminel recherché, était impliqué dans toutes les attaques contre les FAMa et les civils sur l’axe Tombouctou-Goundam.

L’information a fait l’objet d’un communiqué signé par la Direction de l’Information et des relations publiques des armées (DIRPA) en date du lundi 22 avril 2024.

Cet exploit des FAMa intervient après avoir neutralisé vendredi 12 avril 2024, le chef terroriste Ali Sekou Alias Diouraydi dans le secteur de Dogo.

A cela s’ajoute également l’interpellation d’un autre chef terroriste du nom de Ahmadi Ag ALMAHMOUD, dans la localité de Niono le mardi 16 avril 2024, à l’issue d’une reconnaissance offensive des FAMa.

Dans son document, la DIRPA a informé l’opinion nationale que les FAMa avaient menée le vendredi 19 Avril 2024, une opération spéciale de précision contre le terroriste Alkalifa Sawri entre Douetire et Acharane dans la Région de Tombouctou. Selon les références du communiqué, ce criminel qui était vivement recherché, a été neutralisé par une opération spéciale des FAMa.

Dans ses explications, la DIRPA a soutenu que ce redoutable criminel, le terroriste Alkalifa Sawri était impliqué dans toutes les attaques contre les FAMa et les civils sur l’axe Tombouctou-Goundam ; y compris les tirs d’obus et des braquages.

Par ailleurs, le service de l’information des FAMa a signalé que le nommé Alkalifa Sawri avait été formellement identifié avec un recueil de renseignements de grande valeur.

Toute chose qui confirme, selon la DIRPA, le professionnalisme et la détermination des FAMa à mettre fin au terrorisme dans notre pays.

Cependant, l’Etat-major général des armées à travers la DIRPA, a salué la bravoure des Forces armées maliennes pour leur combat de sécurisation du territoire nationale.

A titre de rappel, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a décidé de créer, le lundi 15 avril, au sein des Forces armées et de sécurité, une Force d’intervention rapide des armées, en abrégé « FIRA ».

Placée sous l’autorité du chef d’état-major général des Armées, cette nouvelle unité est chargée de planifier, de coordonner et de conduire les opérations visant à produire des effets opérationnels décisifs.

Ensuite, la FIRA permettra également de lutter contre les organisations terroristes ou criminelles ; de participer à des opérations de libération d’otages ; de protéger les hautes personnalités militaires et civiles ainsi que les installations sensibles. Mais aussi de compléter les Forces spéciales au besoin.

Par SABA BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *