Au total, les Forces armées maliennes ont neutralisé 29 terroristes dans les alentours de Niafounké, au cours d’une opération de ratissage et de patrouille les 22 et 23 avril 2024. L’annonce a été faite par le service chargé de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), dans un communiqué en date du 23 avril 2024.

Les Forces armées maliennes sont déterminées à jamais, pour combattre le terrorisme dans notre pays. Ces opérations interviennent après avoir neutralisé vendredi 12 avril 2024, le chef terroriste Ali Sekou Alias Diouraydi dans le secteur de Dogo.
A cela s’ajoute également l’interpellation d’un autre chef terroriste du nom de Ahmadi Ag ALMAHMOUD, dans la localité de Niono le mardi 16 avril 2024, à l’issue d’une reconnaissance offensive des FAMa. Aussi, le dangereux terroriste Alkalifa Sawri a été neutralisé entre Douetire et Acharane, dans la région de Tombouctou par les FAMa. Ce criminel recherché, attaquait contre les FAMa et les civils sur l’axe Tombouctou-Goundam.
Dans son communiqué, la DIRPA a souligné qu’une opération minutieuse de ratissage des FAMa à sécuriser le secteur de SARAFERE. Cette localité autour du fleuve de Niafunké est désormais accessible. Car, selon les FAMa, toute présence terroriste a été éliminée.
Au premier contact des terroristes, cinq (5) ont été neutralisés. La DIRPA a ajouté que plusieurs armes ont été également saisies.
Cependant, dans sa progression vers Tanga, précise le communiqué, après une fouille du village de Babi, une patrouille des FAMa a été la cible, ce mardi 23 avril 2024, de tireurs isolés qui ont aussitôt été mis hors d’état de nuire. Ensuite, à quelques kilomètres dans la même direction, 24 terroristes ont été neutralisés.
Selon les références du document, ces criminels se sont regroupés à Kalifare.
En somme, la DIRPA affirme que ses éléments ont déplu un blessé qui a immédiatement été pris en charge.
Enfin, l’État-major général des armées à travers la DIRPA, a salué la détermination et l’engagement des FAMa avant de rassurer la poursuite des opérations.

Par SABA BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *