Habillé en tenu treillis militaire, arme à la taille, le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, a procédé, ce lundi 6 mai 2024, au lancement des travaux de dialogue Inter-Maliens, au Centre international des Conférences de Bamako (CICB). C’était en présence des membres du Comité de pilotage, des membres du gouvernement, des délégués venus des régions. Après la cérémonie d’ouverture, des Maliens ont bien voulu exprimer leur sentiment par rapport à ce rendez-vous décisif pour le retour de la paix dans notre pays.

SIDIBE Lucienne KEITA, présidente des femmes catholiques : « ce Dialogue est une solution aux problèmes maliens »

«Je pense que ce dialogue est une solution aux problèmes maliens. Parce que le Dialogue est l’une des solutions au Mali. Raison pour laquelle, les Maliens viennent se parler, sans aucunes difficultés, pour trouver des solutions aux problèmes».

Me Amadou Tiéoulé DIARRA, avocat de son état : «Les Maliens ont montré au monde qu’ils peuvent se parler»

Les Maliens ont montré au monde qu’ils peuvent se parler, se pardonner, et se réconcilier.  Les Maliens se parlent et se réconcilient. Ce Dialogue Inter-Maliens est une preuve pour cette cohésion sociale. Le Chef de l’Etat, dans son discours de lancement des travaux, a montré que les soutiens venus de l’extérieur étaient devenus des problèmes à la crise que le pays vit depuis plusieurs décennies. Le Mali était trahi par des gens venus d’ailleurs. Après le départ des forces étrangères, l’aspect sécuritaire s’améliore du jour au lendemain par les Forces armées maliennes sur l’ensemble du territoire national. Le Malien ne connaissait pas cette insécurité multidimensionnelle. C’est pour nous dire que personne ne viendra bâtir le pays à notre place. Ce dialogue souhaité par le Colonel Assimi GOITA, va permettre aux Maliens, sans distinction, de se parler et de prendre ensemble le destin de notre pays en main. Car, à partir de ce Dialogue des recommandations seront formulées pour faire avancer le Mali par les Maliens.

Arouna SANKARE, maire d’Ouenkoro : « Le Mali sera ce que les Maliens en veulent »

C’est seulement le dialogue qui peut ramener notre pays dans la main que nous souhaitons. Depuis le depuis ce dialogue (communes, régions, ambassades et consulat), beaucoup de Maliens se sont parlés et tout a été dit. A l’issue de ce Dialogue inter-Maliens, nous sommes convaincus et plus que sûr que le Mali sera ce que les Maliens veulent.

Mme SIDIBE Samakou KEITA, domiciliée à Sangarébougou : le destin du Mali se trouve dans la main des Maliens »

Le Président de la Transition a galvanisé les Maliens, dans son discours, en leur disant que le destin du Mali se trouve dans la main des Maliens. Le Président l’a dit : les forces étrangères sont parties et les Maliens mieux jusqu’à preuve de contraire. En tout cas, les femmes sont beaucoup plus impliquées dans le Dialogue Inter-Malien. Parce que, les femmes sont au début et à la fin de tous problèmes au Mali. Raison pour laquelle, elles ne ménageront aucun effort pour que ce rendez-vous décisif ait de retombé pour tous les Maliens.

Amadou YATTASSAYE, membre du parti MPR : « Tout citoyen doit répondre à l’appel de son pays »

Il ne faut pas que des gens viennent nous tromper dans notre pays. Le Malien était un beaucoup pays. La division n’est pas Malienne. Quel que soit le degré du problème, on se parle au Mali. Tous les Maliens sont invités à venir pour se parler afin de trouver des solutions aux problèmes. Je félicite les partis politiques qui participent à ce Dialogue depuis les phases communale, régionale jusqu’à la phase nationale. Tout citoyen doit répondre à l’appel de son pays. Donc, le Colonel Assimi GOITA a appelé tous les Maliens sur une seule table afin de dialoguer entre eux sur les questions d’intérêts nationales. Je pense que cela est essentiel dans un pays.

Karounga DIAWARA, chef de parti et vice-président du COREMA :

«Rien ne vaut la paix dans un pays»

Il est grand temps que les Maliens oublient le passé en se fixant sur l’avenir du pays. Que les Maliens se réconcilient. C’est dans cette dynamique que le dialogue Inter-Maliens se tient à l’initiative du Président de la Transition Assimi GOITA.  Rien ne vaut la paix dans un pays.

Rassemblés par SABA BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *