L’armée malienne a annoncé avoir détruit, ce lundi 20 novembre 2023, près de Tin Essako (Kidal), deux véhicules pickups chargés de matériels de guerre appartenant aux terroristes.
«Ce jour 20 Novembre 2023 ,dans leur mission régalienne de sécurisation du territoire, les FAMa ont repéré et procédé à la destruction de deux (2) véhicules pick-up chargé de matériels de guerre appartenant aux terroristes», indique un communiqué de la DIRPA qui ajoute que « cette frappe chirurgicale des FAMa a eu lieu à un Km au sud-ouest de Tin Essako».
Après la conquête de la ville rebelle le 14 novembre dernier, les FAMa poursuivent leur mission afin de restaurer la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire national, particulièrement à Kidal, bastion des rebelles séparatistes et terroristes.
«Les FAMa rassurent la population de leur détermination à sécuriser l’ensemble du territoire malien», conclut le communiqué de la DIRPA.
Justice : Clément Dembélé placé sous mandat de dépôt
Arrêté le vendredi dernier pour avoir menacé le président de la transition et sa famille, le Pr Clément DEMBELE a été placé sous mandat de dépôt ce lundi.

Le Pr Clément DEMBELE a été arrêté par des agents de la Brigade d’investigation judiciaire (BIJ) au Centre Djoliba où il s’apprêtait à animer une conférence de presse. C’était le vendredi dernier sur instruction du pôle national de la cybercriminalité.
Selon plusieurs sources, après son audition, il a présenté ce jour au procurer qui lui a décerné un mandat de dépôt. Dans cette affaire, l’inculpé est accusé, dans un message audio qui circule sur les réseaux, d’avoir menacé ouvertement de mort la famille du président de la transition, Assimi GOITA.
Kati- Kambila : un jeune boucher tiré à bout portant par des bandits

Un jeune boucher du nom de Badiè KANE a été victime d’une attaque à main armée par des bandits dans la nuit du 18 au 19 novembre 2023, entre le marché de bétails (kati Dral) et le village de N’gorogodji, dans la commune rurale de Kambila, cercle de Kati.

Selon des sources, les faits se sont produits au moment où la victime et son ami quittaient, à moto, Kati-dral (marché à bétail) pour le village N’gorogodji, dans la nuit du samedi au dimanche dernier, aux environs de vingt-deux heures.
Sur la route, expliquent des sources, des bandits armés ont fait irruption face aux jeunes.
Après avoir empêché de progresser, le jeune Badiè KANE aurait demandé aux assaillants les raisons de leur arrestation.
C’est au cours des discussions, selon des sources locales, que les bandits ont tiré à bout portant sur le nommé Badiè KANE. Grièvement blessé, le jeune boucher a finalement succombé à la suite des blessures et l’affaire est portée à la connaissance de la Brigade territoriale de Gendarmerie pour des enquêtes.
En tout cas, les enquêtes sont ouvertes pour démasquer les auteurs.
A titre de rappel, la localité de Kati-Dral, depuis un certain temps, devient une zone de turbulence où des attaques sont enregistrées régulièrement par les villageois.
Pour preuve, sur la route de la Commune de Kalifabougou, un villageois a été grièvement blessé par balles, en quittant le marché de bétails (Kati-Dral) où il avait acheté un mouton.
Ensuite courant mai 2022, quatre braquages à main armée ont été enregistrés en un mois à Kambila-Kati. La dernière action a eu lieu, le jeudi 26 mai 2022, aux environs de trois heures du matin. Le bilan faisait état de plusieurs blessés, mais aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.
Toutefois, les habitants de la Commune rurale de Kambila, cercle de Kati vivent sous le règne des bandits armés.
Les alentours du marché à bétail appelé « Kati-Dral » notamment Sonikégny, N’gorogodji, Kalifabougou, Sidiè…sont devenus des nids de bandits. D’où la peur des habitants de la localité.

Par SABA BALLO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *