La place du cinquantenaire de Bamako a abrité, le week-end dernier, la plus grande compétition sportive de ces dix dernières années, organisée par la fédération malienne de bras de fer sportif dont l’intitulé était ‘’ la super coupe’’. Une journée inoubliable qui a vu cette magnifique berge fluviale scintiller de mille feux sous le regard admiratif d’un public de plus de dix mille personnes, encadré par des militaires professionnels dont la seule vocation était de maintenir l’ordre et la discipline pour la réussite de ce grand événement.

Cette compétition a enregistré la présence des personnalités comme : El hadj Mohamed Sacko, PDG de Sacko Holding ; Amadou Sissoko Décapé, venu de Mopti spécialement ; les représentants de Mme Fatoumata Batouly NIANE ; Me Djoman TOURÉ et Habib Sacko de la FMBSF.

Aussi, les anciens champions et les anciens promoteurs de clubs : Amadou Sow dit Négué, promoteur du club Négué de Médine ; Le Roi du Centre Olympa Afrique ; Ladiaba Koné de L’haltérophilie ; Bekaye Konaté et Abdoulaye Makadji Deblosky 5 fois champions du Mali et d’Afrique.

Le regretté Ancien champion d’Afrique et du Mali Bengaly Sissoko dit ‘’Soubakachi’’ a été désigné meilleur combattant (athlète) de l’histoire du Bras de fer sportif du Mali.

Déplorant le démarrage tardif de la compétition qui était prévu pour 17 heures, mais qui n’a commencé que vers 20 heures, le public surchauffé oublia systématiquement sa fatigue quand il aperçut ces huit colosses qui faisaient leur apparition sur la scène comme des gladiateurs au temps de l’empire romain.

Il s’agit entre autres de Yacouba Konté dit ‘’Kologoumaba’’, Alassane Mallé dit Laspy bat, Lamine Camara dit Cartel Gaza, Mohamed Coulibaly dit Lilbougou, Gaoussou Sylla kaou, Chacka Sogodogo dit Wara Djokiné,

Youssouf koné dit le Roi J. Force, Djankiné Diawara dit Fètè.

Cette compétition qui a tenu toutes ses promesses s’est parfaitement bien déroulée sans le moindre incident devant la stupéfaction de plusieurs personnalités dont Sacko holding.

Elle a été marquée par une ambiance festive avec la présence des artistes qui, aux moments des breaks, ont su tenir le public en haleine pour le maintien d’un rythme étourdissant du début jusqu’à la fin de cette rencontre fabuleuse à la fois captivante, attrayante, palpitante et envoûtante.

Il est important de souligner que le bras de fer sportif, indiscutablement, est aujourd’hui la seule discipline sportive au Mali qui rassemble le plus de monde pour le bonheur et la joie de la jeunesse malienne.

C’est pourquoi, les amoureux de ce sport ont encouragé la fédération malienne de bras de fer sportif (FMBFS) qui, dans son programme, prévoit de s’attaquer au stade du 26 mars avant la fin de cette année 2024.

PAR MODIBO KONÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *