Les cinéphiles bamakois ont visionné, le jeudi 28 juin, au Ciné Magic, le premier épisode de la série La voix du Mali, une co-production de Mandé TV et de Malivid. C’était en présence du ministre de la Culture, Andogoly GUINDO ; de l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali, Dietrich POHL ; de la directrice de Mandé TV, Fadima MAIGA ; du manager général de Malivid, Jonas Aly SAGNON ; de plusieurs personnalités et des acteurs et actrices.
La Voix du Mali est une série de 30 épisodes d’un format de 26 min en Français et Bamanankan. Elle a pour objectif de montrer des solutions positives et durables pour lutter contre la corruption, toutes les formes de discrimination et d’inégalité à l’égard des populations. Il s’agit d’augmenter la participation entière et effective des jeunes, des femmes et leurs accès en toute égalité aux fonctions de direction à tous les niveaux de décision, dans la vie politique, économique et publique ; de proposer et pousser à entreprendre des réformes visant à donner plein pouvoir aux citoyens, leurs participations aux décisions de la nation dans le respect du droit interne. Enfin, il vise à pousser à l’adoption des politiques bien conçues et des dispositions législatives applicables en faveur de la promotion des libertés et de booster une veille citoyenne, surtout dans les zones rurales.
Aux dires des initiateurs, les valeurs démocratiques que constituent le civisme et le respect du choix public ont brillé par leurs absences de la scène malienne. Pour eux, il est impérieux de mettre en place une dynamique pour promouvoir la citoyenneté, sensibiliser, informer et éduquer les populations. Cela, en établissant une interaction entre la télévision et les populations.
Fadima MAIGA a, tout d’abord, expliqué que Mandé TV était une télé privée socio-culturelle qui éduque, sensibilise et qui met l’accent sur la culture.
En expliquant le bien-fondé de ce projet, elle a déclaré : «Nous nous sommes dits que le Mali traverse un moment crucial et que la télé permet de sensibiliser les populations. C’est pourquoi nous avons décidé d’apporter notre partition à travers cette série de 30 épisodes de 26 minutes sur la démocratie, le civisme… ».
Elle n’a pas manqué de saluer la coopération allemande qui appuie beaucoup la culture malienne. Sans oublier les autres partenaires et le département de la Culture pour leurs appuis et conseils.
Pour sa part, le Manager général de Malivid, Jonas Aly SAGNON, a expliqué les objectifs artistiques et techniques du projet.
Il a souligné qu’il s’agissait de sensibiliser la jeunesse et surtout la gent féminine pour un engagement social. Selon lui, la Voix du Mali présente le septième art dans toute sa splendeur en faisant appel à plusieurs artistes.
L’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Dietrich POHL, a exprimé sa fierté d’être associé à ce projet important qui valorise des talents. Il a déclaré que La Voix du Mali était un projet substantiel comme des projets cinématographiques en Allemagne qui ont accompagné le peuple allemand durant des décennies.
« Ce sont des idées, des questions et des réponses maliennes. Nous avons été convaincus de la qualité du projet », a témoigné le diplomate allemand.
Après avoir visionné le premier épisode, le ministre de la Culture, Andogoly GUINDO, a déclaré que ce film était riche en enseignement car traitant des sujets d’actualités et des préoccupations essentielles. Il a souligné que la jeunesse était à la recherche de repères et que ce film dénonçait les tares de la société et éveillait les consciences.
« Il s’agit de faire comprendre aux jeunes qu’être jeune c’est envisagé l’avenir avec responsabilité. Que toute la jeunesse malienne et africaine s’enrichisse de ces leçons. Un film qui forme tout le monde sur les responsabilités sociales », a apprécié le ministre de la Culture, avant de féliciter l’initiative et les initiateurs.
Il a saisi l’occasion pour remercier l’Ambassade d’Allemagne au Mali pour les soutiens multiformes à l’endroit de la culture malienne.
Le ministre GUINDO a déclaré que la Coopération allemande était le premier soutien bilatéral de la culture malienne. Il a exhorté l’Ambassade à persévérer dans cette dynamique pour le rayonnement de la culture malienne.
Aussi, a-t-il salué tous les autres partenaires qui se battent pour relever les défis de la culture malienne.
«La culture fortifie les consciences et elle joue son rôle dans les grands chantiers de la refondation. Le film La Voix du Mali s’inscrit dans la vision des autorités », a déclaré le ministre de la Culture.
La soirée a pris fin par la présentation de l’équipe technique, les comédiens et les acteurs et actrices qui ont permis la réalisation de ce film. Ils sont au total 36 techniciens, 73 comédiens et deux réalisateurs… Désormais, les téléspectateurs pourront suivre la Voix du Mali sur Mandé TV.

PAR MODIBO KONÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *