« Trente un (31) morts et dix (10) blessés dont des cas graves », c’est le triste bilan causé par un accident de la circulation routière survenu, le mardi 27 février 2024, sur la route de Sikasso, précisément sur le pont traversant le fleuve Bagoé sur la route nationale n° 07, de la section Niéna- Koumantou.

Transportant des maliens et des ressortissants de la sous-région, un car de transport voyageurs immatriculé BG9556MD qui quittait Kéniéba pour le Burkina Faso, s’est renversé du pont aux environs de 17 heures.
Le bilan provisoire de cet incident malheureux, fait état de trente un (31) morts sur place, dix (10) blessés dont des cas graves.
Selon le constat fait par les forces de l’ordre, la cause probable est la non maitrise du véhicule par le conducteur.
En cette circonstance douloureuse, le Ministre des Transports et des Infrastructures, à travers un communiqué rendu public le mardi 27 février, a présenté, au nom du Gouvernement, ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et a souhaité prompt rétablissement aux blessés.
Assurant que la prise en charge des victimes est en cours, le ministre des Transports et des infrastructures a appelé les citoyens maliens au strict respect du code de la route afin de préserver l’intégrité de la personne humaine. Aussi, madame le ministre a invité les chauffeurs et les conducteurs routiers à faire preuve de vigilance et de prudence en adoptant un comportement responsable et citoyen.
Le bilan de cet accident atroce nous rappelle un autre accident survenu il y a quelques jours de cela. Cet accident dans la région de San provoqué par la collision entre un car et un camion avait fait 15 morts et 46 blessés, dont des cas graves.
Les observateurs sont unanimes à dire que la fréquence des accidents de la circulation routière dans notre pays est généralement due au mauvais état des routes et des véhicules et surtout le nom respect du code de la route par certains chauffeurs.

PAR AMINA SISSOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *