La maison de la presse de Bamako a abrité ce mercredi 31 janvier 2024, la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an du parti Union pour la République et la Démocratie (URD). Placée sous la présidence de l’honorable Gouagnon COULIBALY, président du parti, cette cérémonie a été l’occasion pour le parti de se prononcer sur certains sujets sensibles du pays.

En plus de M. Amadou CISSÉ, vice-président du BEN-URD ; de Mme COULIBALY Kadidiatou SAMAKE, vice-présidente du BEN-URD ; de M. Mamadou Talata MAIGA, représentant du président de la maison de la presse ; plusieurs représentant de partis politiques ont pris part à cette cérémonie.
Pour Gouagnon COULIBALY, cette présentation de vœux à la presse ainsi qu’au reste des maliens est une occasion pour le parti d’échanger sur les sujets sensibles du pays.
L’occasion était donc bonne pour lui de se prononcer sur certains évènements et actions menées par les autorités de la transition.
Au cours de cette cérémonie le chef du parti URD a félicité les autorités pour le parachèvement de la réorganisation territoriale avec l’adoption en mars 2023 de trois (03) textes relatifs à la nouvelle architecture administrative et territoriale de notre pays et la modernisation et le renforcement de notre outil de défense et de sécurité ; ainsi que la réorganisation du secteur de la justice ainsi que la lutte implacable contre la corruption.
Par cette occasion, l’ancien parti d’opposition sous le régime de feu Ibrahim Boubacar KEITA, a également réitéré ses vives salutations aux autorités pour l’adoption d’une nouvelle Constitution par référendum le 18 juin 2023 ; et les maliens pour leur mobilisation en faveur du OUI lors du référendum.
Par ailleurs, le président du parti URD a adressé un hommage aux Forces Armées Maliennes pour la reprise de Kidal le 14 novembre 2023.
Pour l’URD, la dénonciation de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger est un jalon important et une démarche inclusive dans l’appropriation du processus de paix au Mali ; c’est pourquoi M. Gouagnon COULIBALY a exhorté les plus hautes autorités de notre pays à entamer au plus vite le processus de dialogue inter-malien annoncé par le Président de la Transition.
« Ce dialogue va certainement offrir l’occasion aux maliens de se parler entre eux afin de régler définitivement tous les antagonismes et parvenir à une paix durable et au développement de notre pays » a-t-il appuyé !
Se réjouissant de la création de l’AES par les autorités du Mali, du Burkina et du Niger, le président de l’URD a présenté son soutien aux trois pays alliés dans leur décision courageuse et responsable de quitter la CEDEAO.
Selon lui, cette organisation sous régionale est devenue une organisation à problèmes pour nos pays avant et après la création de l’AES.
D’autres parts, pour cette nouvelle année, l’URD a invité les autorités maliennes à amplifier les efforts pour une résolution rapide de la crise énergétique qui affecte réellement et à la fois, les activités des secteurs formels et informels, des entreprises publiques et privées de notre pays et par ricochet, plombe l’économie de notre pays.
« Malgré les efforts en cours, nous devons tous reconnaître que les défis demeurent immenses et les attentes aussi sont nombreuses, et il y’en a qui sont prioritaires » a exprimé le chef du parti de l’URD ; tout en conseillant aux maliens, qu’au-delà des considérations personnelles, qu’ils doivent se sentir concernés par ces défis en question et par conséquent œuvrer à la réussite de la Transition dans notre pays.
Lors de cette cérémonie de présentation de vœux, le président de l’URD a également réitéré ses chaleureuses félicitations aux joueurs de l’équipe nationale de football pour leurs différentes victoires au cours de cette 34è édition de la CAN.

PAR AMINA SISSOKO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *