Au Centre régional de recherche agronomique(CRRA), à Sotuba, SECO-ONG organise du 1er au 5 juillet 2024, une session de formation des formateurs sur les techniques de reforestation et de GDTE en matière d’adaptation aux changements climatiques. Au total, ils sont au nombre de 32 agents des huit ONG partenaires et 8 agents des services techniques venus des 24 communes qu’intervient l’ONG, à travers son programme ‘’Benkadi’. La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu, ce lundi 1er juillet 2024 et elle était présidée par Mory Moussa KONATE, directeur exécutif de SECO-ONG. Celui-ci avait à ses côtés le directeur par intérim du projet ‘’Benkadi’’, Amara KEITA ; ainsi que les participants.
Cette formation vise à renforcer les capacités des agents techniques des ONG partenaires et des structures techniques de l’agriculture et des eaux et forêts sur les techniques et technologies innovantes de gestion durable des terres et des eaux (GDTE) ; techniques et technologies innovantes de reforestation.
Le Directeur exécutif de SECO ONG, Mory Moussa KONATE, a rappelé que depuis 2021 son ONG mettait en oeuvre un programme de renforcement des capacités et de plaidoyer dans le domaine des changements climatiques appelé ‘’ Benkadi’’. Il a souligné que ce programme prévoyait également des sessions de renforcements des capacités des communautés à la base pour faire face aux aléas du climat, notamment les changements climatiques.
Aux dires de Mory Moussa KONATE, pendant cette présente session de formation, SECO-ONG propose aux participants des techniques et des technologies appropriées à leurs activités agricoles, à savoir la reforestation, l’agriculture, la pêche ; etc.
Il a indiqué que deux thématiques prioritaires du Programme Benkadi-Seco-ONG sont au menu de cette formation de cinq jours. Il s’agit de la reforestation et les techniques de gestion durable des terres et des eaux.
Parlant de la reforestation, le directeur exécutif a fait savoir qu’il y aura un module sur le reboisement et la résignation naturel qui sera beaucoup plus développé auprès des populations.
Concernant la GDTE, il s’agit, selon lui, des techniques de conservation et de défense des eaux et des sols.
Le président de séance, Mory Moussa KONATE, a annoncé que les participants seraient les représentants des agents des huit ONG partenaires qui interviennent dans 24 communes du pays. Donc, ils sont 32 agents des ONG-partenaires ainsi que huit agents des services techniques à participer à cette session de formations des formateurs.
Pour sa part, Amara KEITA a souligné que la formation se fera en deux méthodes, notamment la théorie et la pratique. Il a appelé les participants à restituer, à l’issue de la session, en bonne et due forme, les notions acquises à leurs communautés.
Par ailleurs, il a invité les services techniques à restituer aussi cette formation des formateurs auprès des représentants des services techniques de l’Etat qui ont en charge les communes d’interventions de SECO-ONG.

PAR SABA BALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *