Dans déclaration relative au Projet de nouvelle Constitution, l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (AJCAD-Mali), après analyse du contenu du document, a trouvé 10 raisons pour inviter les électeurs à voter non lors du scrutin référendaire de ce dimanche 18 juin 2023.

Cette prise de position qui tranche avec les principes de l’observation impartiale des élections a été déplorée par la MODELE-Mali, dont est membre l’AJCAD-Mali, qui déplore une violation de ses principes fondamentaux.
La MODELE Mali, faut-il le rappeler, est le dispositif d’observation électorale mis en place par la Synergie 22, comprenant : l’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali – OBSERVATOIRE, l’Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active et la Démocratie (AJCAD), DONIBLOG (la communauté des Blogueurs du Mali), Droits de l’Homme au Quotidien (DHQ) et Tuwindi.

Dans une déclaration en datée du 17 juin, la Mission d’observation des élections au Mali (MODELE-Mali), sous la plume de son Chef de mission, le Dr Ibrahima SANGHO, assure que cet appel de l’AJCAD, dirigée par Mme Adam DICKO, n’engage nullement la MODELE Mali qui attache du prix et aux principes de neutralité et d’impartialité de ses organisations membres impliquées dans l’observation électorale.
«La Mission d’Observation Des Élections au Mali – MODELE Mali a découvert, avec stupéfaction, la déclaration publique de AJCAD Mali qui appelle explicitement à voter pour une position, lors du Référendum constitutionnel du 18 juin 2023. La MODELE Mali déplore cette déclaration qui viole les principes de l’observation impartiale des élections », peut-on lire dans ledit communiqué.

Par Abdoulaye OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *