L’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS) organise, du 23 avril au 3 mai 2024, au Centre Jean Bosco de Sévaré, quatre sessions de formation des acteurs de la commande publique des régions de Mopti, Douentza et Bandiagara. Cette formation est axée sur les procédures nationales de passation, d’exécution et de règlement des marchés publics.

L’ouverture des travaux était présidée par le chef de l’exécutif régional de Mopti, le Colonel-Major Abass DEMBELE, qui avait à ses côtés le président de l’ARMDS, Alassane BA. Ces sessions de formation, d’initiation et de perfectionnement s’adressent aux acteurs de l’administration et des membres du secteur privé.

Le président de l’ARMDS, Alassane BA, soutient que ces quatre sessions d’initiation et de perfectionnement (niveau I) permettront aux participants de répondre aux besoins identifiés ou exprimés en tant qu’acteurs du secteur privé, de l’administration d’Etat ou des collectivités.

Il a déclaré qu’il serait vain de croire que des résultats remarquables seront produits sans une contribution de tous pour atteindre les seuils de performance attendus non seulement au plan national, mais aussi au plan communautaire.

« Conscient de l’opportunité qui vous est offerte, je vous invite à tirer le maximum de profit des formateurs chevronnés ici présents et ce à travers le partage d’expériences et aussi des difficultés que vous rencontrez au quotidien dans la passation et l’exécution des marchés. J’ose croire que cet espace permettra, sans nul doute, de trouver ici et ensemble des réponses ou solutions concrètes à ces difficultés », a exhorté le président de l’ARMDS.

Il s’est dit convaincu qu’à l’issue des présentes sessions de formation, les participants seront mieux outillés pour réussir leur mission en matière de préparation des Dossiers d’Appel d’Offres et d’analyse des offres afin de proposer, conformément à la règlementation, un attributaire provisoire.

S’adressant aux acteurs du secteur privé, Alassane BA a espéré que la formation permettra d’améliorer la qualité de leurs offres et de leur recours, le cas échéant, auprès du Comité de Règlement des Différends de l’ARMDS.

Pour sa part, le Gouverneur de la région de Mopti, le Colonel-Major Abass DEMBELE, dira que le Mali, à l’instar de plusieurs pays de la sous-région, est résolument engagé à promouvoir une gouvernance économique et une efficience des dépenses publiques. Selon lui, cet engagement s’est traduit en 2008 par la séparation des fonctions de contrôle et de régulation des marchés publics avec la création d’une Autorité de Régulation des Marchés Publics.

« Depuis cette date, nous assistons à une importance accrue du nombre et du volume des marchés dans notre pays. D’ailleurs, selon les statistiques disponibles, en 2022, 4 557 marchés ont été passés par l’ensemble des autorités contractantes pour un montant total de 523 508 573 373 F CFA sous le contrôle de l’organe de contrôle a priori », a informé le chef de l’exécutif régional.

Ainsi, au regard de l’importance des questions de marchés publics et de délégation des services publics dans l’économie nationale, le Gouverneur a soutenu que la formation des acteurs dans ce domaine a toujours été une priorité des autorités du Mali, et cela depuis plusieurs années.

En effet, au terme de ces formations, 165 acteurs de la commande publique dont 80 des autorités contractantes et 85 membres du secteur privé verront leurs capacités renforcées.

PAR MODIBO KONÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *