La journée de donation de la Marraine de la 28e édition du mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion dans le cercle de Baroueli, DOUCOURE Fatoumata SANGARE, ressortissante du Cercle et non moins responsable de la division communication institutionnelle et sponsoring d’Orange Mali, a mis fin à cette édition à Baroueli. Le thème de cette édition était : « La solidarité au service de la paix, de la stabilité et du développement dans le Mali Kura ». Le coût des donations faites par la marraine s’élève à plus de 5 millions de FCFA.

Le préfet de Baroueli, Mme TRAORE Korotoumou SANOGO, a affirmé que le cri de cœur à l’endroit des groupes vulnérables a été encore une réalité dans son cercle, et cela, grâce aux gestes de solidarité, d’entraide et de considération de la Marraine et des parrains de cette 28e édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion.
«Les autorités, la Marraine du mois et deux des parrains des semaines thématiques ont véritablement été au rendez-vous du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion en faveur des couches défavorisées et vulnérables du cercle de Baroueli. Ces actions doivent se poursuivre de façon inlassable afin de bâtir une société juste et équitable, gage de stabilité, de prospérité et de paix», a affirmé le Préfet de Baroueli.
Le maire de Baroueli précisera que cette édition du mois de la solidarité avec la marraine et les parrains des semaines thématiques a permis de mieux répondre aux légitimes attentes des concitoyens en situation de vulnérabilité.
« C’est le lieu de réitérer, une fois de plus, mes sincères remerciements à la Marraine du mois et aux Parrains des semaines thématiques qui ont su répondre à notre appel à travers leurs soutiens financiers et matériels qui ont contribué à la réalisation des activités de ce mois d’octobre. Il s’agit particulièrement de Mme Doucouré Fatoumata Sangaré, cheffe de la division communication Institutionnelle et sponsoring d’Orange Mali ; du Dr François Kamaté, Pharmacien privé à Baroueli ; du Dr Souleymane Diarra, économiste de l’UEMOA résidant à Ouagadougou au Burkina et de Ousmane dit Anzoumana Diallo, Agro-éleveur à Baroueli », a salué l’élu communal.
Pour sa part, la marraine DOUCOURE Fatoumata SANGARE a indiqué que ça fait toujours chaud au cœur de revenir chez soi.
«C’est un grand honneur pour ma famille et moi d’être la marraine de la 28e édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion dans le Cercle de Baroueli. Je suis d’autant honorée et fière d’être la marraine de cette année sous la férule de la Mère de la Nation et choyée par tous les fils du pays, j’ai nommé notre maman et très aimée Mme Touré Lobbo Traoré, l’épouse de notre défunt Président émérite Feu Amadou Toumani Touré dit ATT. », a affirmé DOUCOURE Fatoumata SANGARE.
Lors de la clôture, le préfet de Baroueli, Mme TRAORE Korotoumou SANOGO, a rappelé quelques activités phares réalisées. Il s’agit entre autres : la visite de courtoisie aux autorités coutumières des localités de Baroueli et de Konobougou ; la visite aux personnes les plus âgées de Baroueli et de Konobougou ; la visite des locaux du CSCOM Universitaire de Konobougou ; la remise des vivres et des kits alimentaires aux personnes démunies du cercle de Baroueli.
Par ailleurs, l’on apprend que le geste de la marraine a permis d’offrir gracieusement du lait de nourrisson à 7 enfants orphelins ou de mères hypogalactorisées, d’offrir du sucre aux personnes vulnérables surtout aux femmes démunies ; d’offrir 20 kits scolaires aux orphelins et enfants de parents démunis afin d’améliorer leurs conditions d’études.
Aussi, son appui a permis d’offrir des équipements sportifs aux enfants du Cercle afin de leurs permettre de mieux se récréer ; d’offrir du matériel sanitaire et informatique pour l’amélioration des conditions de travail des structures locales ; d’offrir aux personnes vivant avec un handicap de la Commune de Baroueli du matériel logistique (100 chaises et une bâche afin de leurs permettre de fructifier leurs revenus), sans oublier les équipements sportifs…
Le coût total des donations faites par la marraine DOUCOURE Fatoumata SANGARE s’élève à 5 millions de F CFA.

PAR MODIBO KONÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *