Célébration, ce samedi 11 mai 2024, en musique, au siège de la Croix Rouge de la journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, à Djélibougou. Cette présente édition placée sous le thème : « Faire Vivre Notre Humanité » a été une occasion pour les responsables de la Croix Rouge de rendre hommage aux volontaires et collaborateurs de la Croix/Croissant-Rouge au Mali et à travers le monde qui font vivre l’humanité au quotidien. L’événement, l’organisation humanitaire l’avait couplé à l’exposition photos des grandes réalisations de ses activités.

La Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est célébrée chaque année le 8 mai depuis plus de 70 ans. Le choix du 8 mai est dû à l’anniversaire de la naissance d’Henry Dunan, fondateur en 1863 de la Croix-Rouge internationale et des conventions de Genève.
Pour la célébration de la journée mondiale de la Croix-Rouge et de croissant-rouge, les organisations humanitaires ont retenu cette année comme thème : « Faire Vivre Notre Humanité ». Ce thème traduit leur engagement envers la dignité humaine, la solidarité et la compassion et résonne profondément avec leur mission et leurs principes fondamentaux.
Dans un monde marqué par des défis sans précédent, des crises humanitaires et des souffrances généralisées, la présidente de la Croix-Rouge, Mme Traoré Assitan COULIBALY, a, dans son discours, souligné la nécessité de renforcer l’engagement du monde envers notre humanité commune.
« Nous devons rester solidaire en tout temps, pour préserver notre humanité face à un monde inondé de multiples crises humanitaires », a insisté Mme Traoré qui a affirmé que les travailleurs humanitaires navigueaint dans des environnements les plus difficiles et les plus reculés pour atteindre ceux qui sont le plus dans le besoin.
Dans les coins les plus sombres les volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge incarnent la neutralité, la compassion et le respect de la dignité humaine. Pourtant, avec l’escalade des conflits et l’intensification des catastrophes, il devient de plus en plus périlleux d’atteindre les personnes qui se trouvent dans les situations les plus vulnérables.
En cette journée de la commémoration de la journée mondiale de la Croix-Rouge et de croissant-rouge, la présidente a dit être consciente des défis auxquels la Croix-Rouge malienne est confrontée.

« Ces défis sont d’envergure mondiale, mais la réponse reste ancrée au sein de nos communautés locales », a-t-elle ajouté.
A ce sujet , elle dira que les volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, profondément ancrés dans leurs communautés, apportent chaque année une bouée de sauvetage à des millions de personnes par le biais de programmes de santé, d’efforts de réduction des risques de catastrophe, d’activités d’inclusion sociale, de lutte contre l’insécurité alimentaire.
Prenant part à la commémoration de cette journée du 8 mai, le chef de la délégation du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) au Mali, Antoine GRAND a encouragé les autorités nationales, hommes et femmes politiques, représentants des ambassades, journalistes hommes d’affaires, qui en ont les moyens, de continuer à soutenir la CRM.
Dans son propos, le représentant du ministre a salué le courage de 800 volontaires de la Croix-Rouge dans les zones de tension pour leurs actions au quotidien en faveur des victimes de la crise et les populations vulnérables.

Par Abdoulaye  OUATTARA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *