La Fondation Merck a célébré la Journée mondiale Contre le Cancer avec les Premières Dames Africaines en offrant 140 bourses de formation en oncologie à des médecins africains de 28 pays. Cette célébration a été faite en collaboration avec les ministères de Santé en renforçant les capacités de soins et de prise en charge du cancer et en augmentant le nombre limité d’oncologues dans leurs pays.

A travers ce geste, la Fondation Merck contribue à la formation des premiers oncologues africains et les premières équipes de soins et prise en charge du cancer dans des pays tels que la Gambie, Sierra Leone, Burundi, Libéria, Guinée Conakry, République Centrafricaine, Tchad, Burundi, Malawi, Niger, Namibie, Zambie, Zimbabwe et plus encore.
Comme chaque année, la Fondation Merck, la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne, a célébré la « Journée Mondiale Contre le Cancer 2024 » sur le thème « Combler l’écart en matière de soins » avec les Premières Dames Africaines et les Ministères de Santé à travers leur Programme d’Accès aux Soins contre le Cancer visant à renforcer les capacités de soins contre le cancer de qualité et équitables en Afrique dans le but d’augmenter le nombre limité d’oncologues et de développer les premières équipes multidisciplinaires de soins contre le cancer à travers le continent.
Le Sénatrice Dr. Rasha Kelej, CEO de la Fondation Merck, a souligné : « nous célébrons la Journée Mondiale Contre le Cancer avec les Premières Dames Africaines, non seulement un jour spécifique, mais chaque jour et chaque année en transformant et en améliorant les soins contre le cancer en Afrique en renforçant les capacités professionnelles et améliorer l’accès à des soins contre le cancer équitable et de haute qualité sur tout le continent. Je suis fière de partager que la Fondation Merck, en collaboration avec les Premières Dames Africaines, réussit à augmenter le nombre limité d’oncologues en Afrique en offrant 140 bourses à de jeunes médecins africains de 28 pays. Nous écrivons ensemble l’histoire en offrant ces bourses importantes aux premiers oncologues et/ou aux premières équipes de soins contre le cancer dans de nombreux pays d’Afrique ».
Soulignons que la Fondation a déjà accordé au total plus de 1 700 bourses à des médecins de plus de 50 pays dans 42 spécialités médicales critiques et mal desservies.
Lancé en 2016, le Programme d’Accès aux Soins contre le Cancer de la Fondation Merck offre une Bourse d’Études d’un, deux et trois ans, un Diplôme d’Études Supérieures et Master en Oncologie aux médecins africains.
Aussi, la Fondation Merck crée des équipes multidisciplinaires de soins en oncologie dans de nombreux pays africains en offrant des bourses de formation clinique en Oncologie Médicale, Oncologie Chirurgicale, Oncologie Pédiatrique, Oncologie Gynécologique, Oncologie Du Sein, Hémato-Oncologie, Oncologie Orthopédique, Soins Palliatifs, Pathologie en Oncologie, Radio-Oncologie, Recherche en Oncologie, Oncologie Chirurgicale – Système Urinaire Génital, Formation Avancée en Cytopathologie, Radiologie Interventionnelle, Technicien en Radiothérapie.
« Je suis le premier oncologue médical tchadien du pays. J’ai bénéficié de la formation d’un an en oncologie menée à l’hôpital Tata Memorial Centre de Mumbai, en Inde, qui m’a été proposée par la Fondation Merck. Deux de mes collègues ont bénéficié de la formation pratique de trois mois en soins infirmiers en oncologie et en onco-pathologie. La formation que j’ai reçue m’a aidé à soigner dans mon pays des patients atteints de cancer qui devaient soit voyager à l’étranger pour se faire soigner (souvent très coûteux), soit qui abandonnent tout simplement l’espoir de vivre. Je voudrais exprimer mes sincères remerciements et ma gratitude à la Fondation Merck pour m’avoir donné cette opportunité », a déclaré le Dr. Mahamat Saleh Mahamat Baldass, ancien boursier en oncologie de la Fondation Merck du Tchad.

PAR MODIBO KONÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *