Présent aux Assemblées annuelles du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), tenues du 10 au 13 mai 2023 à Djeddah (Arabie Saoudite), le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni SANOU, s’est entretenu avec Hani Salem Sonbol, Directeur général de la Société Internationale Islamique de Financement du commerce (ITFC) et de l’ICD, deux filiales de la Banque islamique de développement (BID).

Les deux personnalités ont passé en revue l’état de la coopération entre la République du Mali et l’ITFC et ont échangé sur les perspectives de collaboration.
Lors des échanges, le ministre de l’Économie et des Finances et Gouverneur de la BID pour le Mali a exprimé sa satisfaction de la qualité de la coopération existante entre le Mali et l’ITFC. Il a remercié le Directeur général pour le maintien de leur accompagnement malgré les nombreuses difficultés induites par des crises de divers ordres que connaît le Mali.
Le ministre Alousséni SANOU a rappelé les orientations des autorités du Mali à savoir : le respect de la souveraineté du Mali, le respect de ses choix stratégiques et la défense des intérêts de la population malienne dans toutes les actions.
Dans ce cadre, il a exprimé sa volonté de renforcer les axes de coopération avec l’ITFC et l’ICD en vue de soutenir les projets structurants de l’État et du secteur privé, à travers le renforcement du secteur bancaire.
Il s’agit spécifiquement du renforcement des capacités de l’Office malien de produits pétroliers (OMAPP) et la mise à disposition de ligne de crédits pour les banques locales.
Le Directeur général de l’ITFC et de l’ICD, Hani Salem Sonbol, a salué la résilience du Mali et a remercié le ministre de l’Économie et des Finances pour les engagements tenus malgré le contexte particulièrement difficile.
Il s’est réjoui de la bonne qualité des relations existantes entre son Institution et la République du Mali et s’est félicité de l’implication personnelle et de la disponibilité du ministre Alousséni SANOU.
Le Directeur de l’ITFC a réitéré son engagement à renforcer sa coopération avec le Mali et à diversifier son portefeuille d’intervention et dit compter sur le soutien du ministre de l’Économie et des Finances.
À l’issue des discussions, le ministre de l’Économie et des Finances et le directeur général de l’ITFC et de l’ICD ont signé un accord-cadre de 500 millions de dollars américains pour une période de 5 ans soit environ 300 milliards de FCFA.
Ce financement ouvre la voie à l’extension du partenariat stratégique entre la République du Mali et l’ITFC à de nouveaux domaines de collaboration.
Cet accord-cadre permettra donc de soutenir les domaines suivants : l’achat de produits pétroliers et de produits alimentaires et la possibilité d’extension sur d’autres domaines tels que l’agriculture, la santé ; et le renforcement des capacités de financement du secteur privé à travers les banques locales.
Le directeur général de l’IFTC a sollicité le ministre SANOU pour l’adhésion du Mali au programme des Ponts du Commerce Arabo-Africain (Arab Africa Trade Bridges -AATB) pour un partenariat commercial gagnant-gagnant.
Le ministre SANOU a réitéré la ferme volonté de l’État du Mali à respecter tous ses engagements et a remercié le Directeur général de l’ITFC et ses équipes pour leur accompagnement.
En marge des travaux, le ministre de l’Économie et des finances a rencontré ses homologues du Burkina Faso et de la Guinée Conakry.
L’ambassadeur du Mali en Arabie Saoudite, Aboubacar Gouro Diall et le Consul général du Mali à Djeddah, Cherif BAH, ont participé aux travaux des assemblées annuelles de la BID aux côtés du ministre de l’Économie et des Finances.

PAR MODIBO KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *